Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.

Afrique du Sud - Faire naître chez les jeunes une passion pour la nature et les enjeux environnementaux

Forêts et climat - Engagé pour un environnement bénéfique à l’Homme

Pour Solly Themba, animateur au Parc National Kruger, la protection de la biodiversité passe par la formation et la sensibilisation des plus jeunes en Afrique du Sud. La gestion de ce parc, qui s’étend sur près de 20 000 km2 au nord-est du pays, est déléguée à un organisme public, SANParks. Créé en 1926, cet organisme a pour mission de surveiller la préservation de l’environnement, sa biodiversité et ses paysages. Il gère aujourd’hui 19 parcs nationaux ce qui représente au total 4 millions d’hectares. C’est dans ce cadre privilégié que Solly a contribué à la création du programme Walk and Learn on the Wild Side (WALOW).

Solly Themba
En formant des apprentis au tourisme, nous avons le sentiment de changer des vies.

Solly Themba

« En tant qu’éducateur et animateur, j’ai voulu profiter du Parc national Kruger pour en faire une classe en plein air afin de promouvoir les questions liées à la protection de l’environnement, affirme Solly. L’idée derrière ce programme : encourager les carrières dans le tourisme comme un moyen de sensibilisation aux questions environnementales dans les zones protégées. »

Dès 2009, Solly donne naissance au programme WALOW, avec le soutien de Total, SANParks, et le Parc national Kruger en partenariat avec les provinces de Limpopo et du nord-ouest. Depuis, il est en charge de promouvoir la préservation de l’environnement auprès des collégiens et des professeurs des établissements environnants. Ses objectifs principaux : la sensibilisation à la biodiversité et à la lutte contre le braconnage des rhinocéros.

Une expérience sous les étoiles

Au coucher du soleil, les employés de SANParks invitent les étudiants à un safari « pour leur donner une réelle expérience du métier de guide dans un parc animalier, précise Solly. Les participants apprennent les fondamentaux de l’écologie et de l’astronomie. » « La formation WALOW a mis l’accent sur la formation des professeurs et soutient des partenariats en faveur de la protection de l’environnement. Nous formons des apprentis au tourisme, nous avons le sentiment de changer des vies. »

Depuis sa création, le programme a accueilli 160 écoles, 3 200 élèves, et 320 professeurs de quatre districts scolaires différents. « Nous contribuons à une meilleure sensibilisation à l’éco-tourisme dans les écoles proches du parc. Et développons les visites d’un public jeune, qui manifeste un intérêt toujours plus grand pour le parc. »

C’est un véritable succès auprès des populations locales comme en témoignent les participants du lycée Ralson Tshinanne pour qui le programme a été « une expérience unique », un sentiment partagé par les élèves du lycée de Mukhwantheli de la province de Limpopo : « Cela a fait naître chez nous une passion pour les animaux et la nature. »

Img
Pour leur donner une réelle expérience du métier de guide dans un parc animalier.

Solly Themba

Le parc, une école en plein air

Chaque année, aux mois de mars et de septembre, des groupes d’élèves et leurs professeurs sont ainsi conviés à passer cinq jours dans le parc national. Dans ce cadre, ils assistent à des présentations sur la protection de l’environnement et les différentes carrières possibles dans le secteur du tourisme. Pour une immersion complète, ils sont invités à découvrir l’ensemble des activités liées au fonctionnement du parc : la réception, la station essence, le restaurant, et le poste d’observation des animaux sauvages.

Pour les élèves et les professeurs de l’école Emmanuel Christian de la province de Limpopo, ce programme offre « une expérience de terrain permettant d’avoir une vision plus globale du tourisme durable et de sa gestion »

Les professeurs s’assurent que leur enseignement soit en adéquation avec les emplois proposés dans le parc.

Kruger National Park

  • Kruger National Park Fondé en 1898
  • Le plus grand parc national d’Afrique du Sud
  • Une des plus grandes réserves naturelles
  • Pésence des « Big Five » d’Afrique – éléphants, lions, rhinocéros, léopards et buffles
  • 254 sites classés au patrimoine de l’Unesco
  • Plus de 1,7 million de visiteurs chaque année

Abritant une richesse de biodiversité inégalée, cette zone protégée a longtemps été confrontée au braconnage. Si l’on pense d’abord aux rhinocéros abattus pour leurs cornes ou aux éléphants pour leurs défenses, d’autres espèces sont également menacées : les poissons, les plantes et d’autres organismes vivants et non vivants. Pour lutter contre tous ces maux, un large dispositif a été mis en place : des gardes forestiers, des drones, des hélicoptères, des capteurs automatiques, des unités canines spécialisées, des zones tampons et des programmes pédagogiques à l’image de celui de WALOW.