Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.

Nigeria - Un financement plus accessible

Autres actions

 

 

Total Abolore Solebo, chef de la division Oil & Gas Upstream a la Fidelity Bank de Lagos

 

Total a mis en place au Nigeria un accord avec plusieurs banques pour financer l’activité de ses sous-traitants locaux. Abolore Solebo, chef de la division Oil & Gas Upstream à la Fidelity Bank de Lagos, en explique le principe et les bénéfices.

Dans le cadre de ses activités au Nigeria, Total souhaite pouvoir faire davantage appel au tissu économique local. Cependant, les entreprises locales concernées avaient souvent des difficultés pour accéder à des sources de financement, soit pour des raisons de coût, soit pour des raisons de niveau de risques, au-delà duquel les financiers ne suivaient pas. Total a donc réuni un groupe de huit banques nigérianes, dont Fidelity Bank, pour concevoir un mécanisme de financement des sous-traitants.

 

 

L’offre la plus attractive

Le principe est simple : lorsqu’une entreprise, quelles que soient sa taille et son activité, a remporté un appel d’offres auprès de Total et qu’elle a besoin de fonds pour se financer, Total la met en contact avec les banques qui participent à la démarche. Dans ce cadre, le sous-traitant peut alors choisir l’offre la plus attractive en acceptant que la banque reçoive directement les paiements.

Total Abolore Solebo, chef de la division Oil & Gas Upstream a la Fidelity Bank de Lagos
Cet accord crée un cercle vertueux dont bénéficie l'économie nigériane.

Abolore Solebo chef de la division Oil & Gas Upstream

Une incidence bénéfique

Pour ces sociétés nigérianes, c’est la garantie d’un accès au financement à un taux d’intérêt compétitif. Pour les banques, avoir affaire à des entreprises sélectionnées par Total réduit considérablement le risque lié à leur capacité d’allouer les moyens nécessaires et de générer des profits. Pour l’économie nigériane, la contribution croissante de l’industrie locale à l’exploitation des ressources nationales d’hydrocarbures a une incidence bénéfique sur les niveaux de qualification, donc sur l’emploi. De fait, ce mécanisme crée un cercle vertueux.

TOTAL AU NIGERIA

Autres engagements de Total pour le développement économique et l'entrepreneuriat