En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site...
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

Ouganda - L’exploration du pétrole réduit son empreinte

Total Tom Okello, directeur du Murchison Falls National Park

Forêts et climat - Engagé pour un environnement bénéfique à l’Homme

Tom Okello, directeur du Murchison Falls National Park en Ouganda, explique de quelle façon Total s’emploie à concilier sur le terrain exploration pétrolière, environnement et tourisme.

Le développement de l’Ouganda passe entre autres par l’exploitation de ses ressources pétrolières. Mais cela ne doit pas se faire au détriment du tourisme et de l’environnement. En tant qu’agence gouvernementale en charge de la conservation des parcs, nous estimons au contraire que ces trois activités peuvent cohabiter en harmonie. C’est avec cet objectif en tête que la collaboration avec Total s’est mise en place. Nous avions édicté des règles très strictes pour préserver la biodiversité et réduire au maximum l’impact environnemental de l’exploration pétrolière, règles que le Groupe a respectées grâce à sa technologie sans câbles*.

 

* Pour la première fois onshore en Afrique, Total a mené en Ouganda une campagne sismique utilisant une technologie sans câbles, justifiée par la haute sensibilité du site. En supprimant des kilomètres de câbles, cette technologie innovante limite l’impact de l’exploration sur la faune et l’environnement.

Total Tom Okello, directeur du Murchison Falls National Park
Exploration pétrolière, environnement et tourisme peuvent cohabiter en harmonie.

Tom Okello directeur du Murchison Falls National Park

Une technologie sans câbles et une équipe d’experts dédiée

Total a constitué une équipe de spécialistes de biologie animale et végétale, qui est intervenue tout au long des opérations pour répertorier les zones sensibles, évaluer les impacts et les corriger. Cette équipe a prêté assistance à l’Uganda Wildlife Authority dans sa lutte contre le braconnage, en éliminant les pièges destinés à capturer les animaux.
Enfin, une étude approfondie de la biodiversité (inventaire de la faune et de la flore, des espèces sensibles, en danger ou en voie de disparition), la première du genre effectuée dans le parc, a été menée conjointement par le Groupe et les autorités du parc. Pas de câbles, respect de la biodiversité : l’exploration du pétrole réduit son empreinte.

TOTAL EN OUGANDA