Please check an answer for every question.
Cookie settings

We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse
our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners
who may combine it with other information that you've provided to them
or that they've collected from your use of their services.

Enabling this cookie category allows you to establish statistics of traffic on the site. Disabling them prevents us from monitoring and improving the quality of our services.
Our website may contain sharing buttons to social networks that allow you to share our content on these social networks. When you use these sharing buttons, a link is made to the servers of these social networks and a third-party cookie is installed after obtaining your consent.
Enabling this cookie category would allow our partners to display more relevant ads based on your browsing and customer profile. This choice has no impact on the volume of advertising.

Maroc - La culture de la sécurité routière en action

Sécurité routière - Engagé pour une mobilité plus sûre

 

 

Total Driss El Amrani-directeur de Sahara Logistic Nord 

 

L'itinéraire de Friss El Amrani, directeur de la société de transport routier Sahara Logistic Nord qui travaille pour Total au Maroc. Son ambition : mettre un terme aux accidents de la route.

En 2011, on a déploré plus de 4 000 décès liés à des accidents de la route au Maroc. À titre de comparaison, ce chiffre est légèrement supérieur aux statistiques françaises mais environ 38 millions de véhicules circulent en France, contre seulement 3 millions sur les routes marocaines. La première cause de ce drame vient du comportement irresponsable des conducteurs dans le pays : 94 % d’entre eux ne respectent même pas les panneaux « stop ». Le gouvernement a donc décidé de prendre les choses en main en instaurant un code de la route beaucoup plus restrictif que le précédent.

 

L’exigence maximale à tous les niveaux 

Au sein de Sahara Logistic Nord, nous avons anticipé cette démarche de sécurisation en nous imposant des règles encore plus sévères pour limiter le plus possible les risques. Celles-ci portent notamment sur notre flotte de 70 véhicules et sur nos chauffeurs.

 

 

Ainsi, tous nos camions sont aux normes ADR* conformément aux critères en vigueur en Europe, et disposent d’ordinateurs de bord et de systèmes de localisation nous permettant de contrôler en temps réel la vitesse et l’itinéraire des véhicules. En tant que professionnels du transport d’hydrocarbures, nous nous devons d’être irréprochables. Total Maroc, notre premier client, nous a soutenus depuis 2006 dans cette démarche, grâce à l’exigence de son cahier des charges pour le transport de matières dangereuses et à sa sensibilisation continue à la sécurité routière. Surtout, Total nous accompagne dans la mise en oeuvre de ce cahier des charges qui nous impose, entre autres, de fournir des camions et des citernes conformes aux standards de l’entreprise : ceux qui ne remplissent pas les conditions imposées ne peuvent pas circuler. Enfin, Total nous fait bénéficier de son expertise pour la formation des chauffeurs, tant sur le plan du comportement de conduite que sur celui du contrôle des véhicules ou de la connaissance des produits transportés. Le résultat de ces actions : aucun accident grave depuis 2008.

*Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route.

Total Driss El Amrani-directeur de Sahara Logistic Nord 
La sécurité routière représente un coût mais l'insécurité est encore plus chère.

Driss El Amrani Directeur de Sahara Logistic Nord

TOTAL AU MAROC

Les autres engagements de Total au Maroc