En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site...
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

Congo - Opération "20 000 lieues sous les mers" au congo

Forêts et climat - Engagé pour un environnement bénéfique à l’Homme

 

 

Total Annabelle Kama-ingenieure methodes et etudes environnementales pour total au Congo

 

L'itinéraire d'Annabelle, Kama, ingénieure méthodes et études environnementales pour Total au Congo. Elle a participé à une opération de "supermonitoring" au large du champ pétrolier de N'kossa.

Au sein de chaque site de production opéré par Total, le Groupe réalise des opérations de monitoring environnemental. Il s’agit de mesurer l’impact de nos activités sur l’environnement. En 2010, Total a décidé de comparer les différents outils d’approche environnementale des fonds marins, afin de choisir les méthodes de monitoring les plus adaptées permettant d’évaluer la qualité écologique du milieu. Ce « supermonitoring », pour lequel j’assurais notamment toute l’organisation technique, s’est déroulé au large de N’Kossa, l’un de nos champs pétroliers offshore au Congo.

Une exploration inédite

Après quatre mois de préparation intensive, nous avons mobilisé une équipe d’experts en pleine mer pendant quinze jours. À bord de notre bateau équipé d’une potence destinée à l’échantillonnage et à la mise en oeuvre de multiples capteurs, nous avons réuni des représentants de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) et de l’université d’Angers, une équipe norvégienne de chercheurs en écotoxicité, ainsi que des membres de l’Institut de recherches internationales et stratégiques (IRIS) et du centre de recherche de Total Petrochemicals.

 

 

Total Annabelle Kama-ingenieure methodes et etudes environnementales pour total au Congo
Nous voulons faire avancer les savoir-faire en matière de monitoring environnemental.

Annabelle Kama Ingénieure méthodes et études environnementales

Améliorer les techniques existantes

En règle générale, nous travaillons avec des méthodes dites conventionnelles s’appuyant sur une analyse des fonds marins. Ce travail sur le sédiment comprend deux aspects: des analyses physico-chimiques et une étude de la macrofaune benthique (crustacés, mollusques...) très sensible à toute trace de contamination du milieu. Notre travail a consisté à comparer ces techniques connues à d'autres plus innovantes en l’occurrence la pose de capteurs passifs, l’utilisation de biomarqueurs et la réalisation de tests écotoxicologiques. Nous sommes arrivés à la conclusion que les méthodes traditionnelles demeurent pour le moment les plus efficaces. Pour autant, nous travaillons actuellement à perfectionner les techniques innovantes pour faire avancer les savoir-faire dans le domaine du monitoring environnemental. Car il est de notre responsabilité d’apporter notre contribution à la connaissance scientifique.

TOTAL AU CONGO

Les autres engagements de Total au Congo