Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies vous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

Congo - Opération "20 000 lieues sous les mers" au congo

Forêts et climat - Engagé pour un environnement bénéfique à l’Homme

 

 

Total Annabelle Kama-ingenieure methodes et etudes environnementales pour total au Congo

 

L'itinéraire d'Annabelle, Kama, ingénieure méthodes et études environnementales pour Total au Congo. Elle a participé à une opération de "supermonitoring" au large du champ pétrolier de N'kossa.

Au sein de chaque site de production opéré par Total, le Groupe réalise des opérations de monitoring environnemental. Il s’agit de mesurer l’impact de nos activités sur l’environnement. En 2010, Total a décidé de comparer les différents outils d’approche environnementale des fonds marins, afin de choisir les méthodes de monitoring les plus adaptées permettant d’évaluer la qualité écologique du milieu. Ce « supermonitoring », pour lequel j’assurais notamment toute l’organisation technique, s’est déroulé au large de N’Kossa, l’un de nos champs pétroliers offshore au Congo.

Une exploration inédite

Après quatre mois de préparation intensive, nous avons mobilisé une équipe d’experts en pleine mer pendant quinze jours. À bord de notre bateau équipé d’une potence destinée à l’échantillonnage et à la mise en oeuvre de multiples capteurs, nous avons réuni des représentants de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) et de l’université d’Angers, une équipe norvégienne de chercheurs en écotoxicité, ainsi que des membres de l’Institut de recherches internationales et stratégiques (IRIS) et du centre de recherche de Total Petrochemicals.

 

 

Total Annabelle Kama-ingenieure methodes et etudes environnementales pour total au Congo
Nous voulons faire avancer les savoir-faire en matière de monitoring environnemental.

Annabelle Kama Ingénieure méthodes et études environnementales

Améliorer les techniques existantes

En règle générale, nous travaillons avec des méthodes dites conventionnelles s’appuyant sur une analyse des fonds marins. Ce travail sur le sédiment comprend deux aspects: des analyses physico-chimiques et une étude de la macrofaune benthique (crustacés, mollusques...) très sensible à toute trace de contamination du milieu. Notre travail a consisté à comparer ces techniques connues à d'autres plus innovantes en l’occurrence la pose de capteurs passifs, l’utilisation de biomarqueurs et la réalisation de tests écotoxicologiques. Nous sommes arrivés à la conclusion que les méthodes traditionnelles demeurent pour le moment les plus efficaces. Pour autant, nous travaillons actuellement à perfectionner les techniques innovantes pour faire avancer les savoir-faire dans le domaine du monitoring environnemental. Car il est de notre responsabilité d’apporter notre contribution à la connaissance scientifique.

TOTAL AU CONGO

Les autres engagements de Total au Congo