Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies vous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

Ouganda - Faire le lien entre deux mondes

Autres actions

 

 

L'itinéraire de Jimmy Kisarach, community liaison officer pour Total en Ouganda. Sa mission: être un véritable relais auprès des communautés locales et s'assurer que les activités de Total sont bien comprises.

Cela fait maintenant dix mois que je travaille pour Total en Ouganda, au sein d’une équipe de huit Community Liaison Officers. Notre mission principale est d’établir un lien avec les communautés locales. C’est très important : si l’on ne crée pas ce lien, les relations peuvent très rapidement se dégrader.

Total Jimmy Kisarach-community liaison officer pour Total en Ouganda
Être à l'écoute, dialoguer, expliquer... c'est essentiel.

Jimmy Kisarach Community Liaison Officer pour Total en Ouganda

Jimmy Kisarch portrait

Donner en retour

Je m’assure donc que la coexistence se déroule au mieux, que l’activité de Total n’a pas d’impact négatif, notamment sur les récoltes, et que les conditions sociales s’améliorent. Comme la terre appartient aux communautés, il faut leur donner en retour. C’est ce que nous faisons, au travers de projets qui contribuent au développement local ou en soutenant des programmes gouvernementaux. Il faut parfois démontrer que l’activité d’exploration de Total n’est pas une menace, ni une source de désagréments, et que le paiement d’une compensation n’est pas systématique mais doit être en relation avec les impacts négatifs quand il y en a.

Itinéraire de Jimmy Kisarach

Construire la confiance

Les communautés locales ont de grandes attentes, notamment en matière d’emploi, d’autant plus grandes qu’elles ont le sentiment de ne pas avoir toujours été bien traitées dans le passé. Nous ne sommes donc pas tout le temps bien perçus, et il faut construire des relations de confiance. C’est sans doute pour cela que j’ai été choisi par Total, après avoir répondu à une petite annonce dans un journal local : non seulement je suis ougandais, et je connais bien les communautés, mais j’ai aussi l’expérience nécessaire pour le poste. J’ai été professeur pendant deux ans dans une école privée, et surtout j’ai déjà travaillé comme Community Liaison Officer au sein d’une organisation non gouvernementale. Un atout pour développer des relations harmonieuses avec les communautés riveraines.

TOTAL EN OUGANDA

Les autres engagements de Total en Ouganda