En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site...
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

L'action de la Fondation Total en 2013

Vous n'avez pas les accès pour voir cet Atome.

 

La fondation Total participe activement au combat contre les maladies infectueuses dans les pays où le groupe exerce ses activités. En Afrique, elle soutient les programmes de recherche de l'Institut Pasteur et accompagne les projets locaux, notamment ceux liés à la formation du personnel médical et au renforcement des structures de prise en charge des malades.

Pour en savoir plus  : www.fondation.total.com

AGIR CONTRE LES DIARRHÉES INFANTILES

Les diarrhées sont la deuxième cause de mortalité liée aux maladies infectieuses dans le monde et elles touchent très fortement les jeunes enfants. Après avoir soutenu les recherches conduites par les Instituts Pasteur de Paris, de Madagascar et de Centrafrique sur des outils de diagnostic rapide, la Fondation Total accompagne un nouveau programme de santé publique à Bangui. Il inclut le développement d’outils de diagnostic rapide, la rénovation de trois centres de santé, la formation de personnel médical et social ainsi que l’amélioration de l’accompagnement sociomédical des familles.

 

IDENTIFIER ET TRAITER LES MÉNINGITES BACTÉRIENNES AIGUËS

En partenariat avec l’Institut Pasteur de Paris et le Centre de recherche médicale et sanitaire (CERMES) de Niamey au Niger, la
Fondation initie un nouveau programme qui se déroulera sur trois ans. Il comprend un volet recherche opérationnelle avec la mise
au point et la validation d’un kit global de tests de diagnostic rapide (TDR), capables d’identifier les méningites bactériennes
aiguës à méningocoques. Il inclut également un volet traitement avec le renforcement des hôpitaux et des structures de
prise en charge des enfants souffrant de séquelles motrices et auditives à Niamey.

 

LUTTER CONTRE LE VIH/SIDA

Du fait de leur mobilité et de leurs conditions de travail, les routiers sont particulièrement exposés aux maladies sexuellement transmissibles. Après avoir accompagné un projet de prévention du VIH/sida auprès de plus de 135 000 routiers marocains, la Fondation Total et ses partenaires, l’Institut Pasteur et l’Association African Solidarité (AAS), lancent un nouveau programme de prévention au Burkina Faso.

 

ACCOMPAGNER L’ENGAGEMENT SOLIDAIRE DES COLLABORATEURS

Depuis 2006, la Fondation Total a soutenu plus de 300 projets d’intérêt général, répartis dans 59 pays, et portés par des associations dans lesquelles les salariés sont impliqués à titre personnel et bénévole. La Fondation Total a par exemple contribué à la construction d’infrastructures sportives pour les 3 700 enfants de la commune de Masindray, à Madagascar. Ce projet était parrainé par Jeannot Marie Rabemanantsoa, collaborateur de Total Madagasikara, et membre de l’association Zanaka Ampielezana. La Fondation a également soutenu le projet d’Admira Hognon, collaboratrice de Total Togo, bénévole au sein de l’association Actions en Faveur de l’Homme et de la Nature. Le projet comprenait deux volets : la sensibilisation de familles à la scolarisation, notamment des jeunes filles, et la réhabilitation des bâtiments d’une école.